Don Daniele

Omelie Audio

Catechesi Audio e Video

Riflessioni e Omelie Scritte

S. Messa presieduta a Medjugorje

Novena Natività B. V. Maria

S. Messa Santo Sepolcro

   

Triduo della Divina Provvidenza

 

Rosario

Aderisci alla Preghiera

Monastero Virtuale Home

Testimonianze

Monastero Virtuale Home

Download Depliant

Monastero Virtuale Home

Dati Riepilogativi

Monastero Virtuale Home
Stampa

MA VIE EST UN TÉMOIGNAGE

 
Je commence ce témoignage a ma conception pour que les gens qui la liront sauront que lorsque Dieu a décidé d’une chose, il la réalise et surtout si parmi vos proches, il y a quelqu’un qui prie alors soyez assuré que vous bénéficierez toujours de beaucoup de grâces et de la part de notre Seigneur.
Je suis née d’un père musulman et d’une mère catholique pas très pratiquante, c’est plutôt ma grand-mère qui priait beaucoup et elle avait une dévotion toute particulière pour notre maman du ciel : « La Très Sainte Vierge ».

A ma naissance, mon père voulu me faire baptisé comme tout bon musulman au 8ème  jours parce que c’est à ce moment là qu’on donne aussi le nom  à l’enfant bref ! Ma grand-mère voyait d’un très mauvais œil, que l’on baptisa sa petite fille chez les musulmans et je pense et même j’en suis sure, elle demanda surement l’intervention de la Vierge Marie, ne pouvant s’opposer ouvertement à son beau fils.
On organisa le la fête et, le jour « J » arriva, l’Iman était là avec tous les vieux sages musulmans, les invités et les membres de la famille. Mais la veille, on avait aviser mon père que s’il voulait que l’on me baptise, avant, il faudrait qu’il épouse ma mère dans la religion musulman  et mon père avait accepter et leur mariage serai suivi de mon baptême.
L’heure des cérémonies approchaient, et mon père n’était toujours pas là, on dépassa l’heure, sans toujours avoir aucune nouvelle de ce cher monsieur. L’Iman dû rentrer rejoindre sa chère mosquée et, tous les invites et membres de la famille s’en retournèrent chez eux après s’être restaurés puisque tout avait été déjà prévu bien qu’il n y ait plus eu ni mariage, ni baptême. Et la plus heureuse de cette histoire bien qu’on  ait pas épousé sa fille, ça avait été ma grand-mère. Moi étant bébé, je n’avais conscience de rien mais je suis sûre que j’étais déjà sous la divine protection.
Mon père avait tout simplement  décider  qu’il ne pouvait épouser ma mère et de ce fait, je ne pouvais plus être baptisée chez les musulmans.
Bien plus tard, je fus envoyée en pension en France chez les religieuses dans le village de Mirebeau pas loin de Poitiers ou je fus baptisée et j’y fis en même temps ma première communion.
Voilà comment Dieu exauça  les prières de ma grand-mère.

 

 

Aggiungi commento
  • Nessun commento trovato

Traduzione Sito

Libreria


Bibbia CEI

Login

Link Utili

  •  

  •  

  •  

News

 

 









  •  




  •  







  •  




  •  




  •